Romilly : route de la libération - Romilly-sur-Andelle

Aller au contenu

Menu principal :

Romilly : route de la libération

Archivage

La sécurité, route de la libération, n’est-il pas un leurre sur la forme ?
Le fait d’avoir mis des chicanes, entre M. Bourgeaux et M. Fabert me semble inopportun.
Certes, ça s’est fait à Pont St Pierre, c’est pire que par le passé surtout aux écoles.
Pour notre gouverne, quand sera-t-il sous un brouillard dense et par verglas lors d’un freinage soudain, de nuit ? Une priorité selon la flèche sur une départementale à grande circulation ? Aucun plot réfléchissant au sol ? Une pollution pour les riverains ? Il y a déjà eu des accrochages.
Je sais qu’en agglomération, nous devons rouler à 50km maxi. Autant mettre un radar. Je ne suis pas convaincu.
La voie de dégagement vers la rue du Marais me parait avoir été réussie,
ce qui est un bon point.


Les trottoirs sous forme d’enrobé gravillonné : ça permet aussi de gravillonner les maisons et les garages et je ne suis pas certains que cela soit bon pour les deux roues dont je ne vois pas la piste prévue. Pour la marche, j’alterne la route et le trottoir, en fonction du trafic.
On peut regretter aussi que des câbles souterrains n’aient pas été prévus  pour les enfouissements du réseau électrique.
C’est vrai aussi, qu’en France, nous n’avons jamais été capable de coordonner les services EDF, GAZ, EAU, TELEPHONE, ASSAINISSEMENT sans rouvrir systématiquement ce que l’un vient de combler.
Cette mise en forme n’appartient pas à un programme d’aménagement et de développement durable. Il faudra y revenir bientôt, ça coutera, bien sûr, plus cher.

Retourner au contenu | Retourner au menu