Maurice Jacob - Romilly-sur-Andelle

Aller au contenu

Menu principal :

Maurice Jacob

Départementales 2015

Comme le souligne très bien Jean-Claude REMY, lors de notre présentation avec le journal de l'impartial (clic gauche), le nouveau canton de Romilly-sur-Andelle imaginé sans doute par un très haut fonctionnaire de l'Etat n'a pas fait l'objet d'une quelconque consultation et donc nous irons aux élections sans connaître les compétences de cette nouvelle institution.

Pour avoir travaillé avec Jean-Claude REMY au syndicat des 2 collèges, pour l'avoir accompagné dans le Bessin, en Basse-Normandie, sur le tourisme puis à Bruxelles sur les compétences de la Communauté-Européenne, C'est aussi avec Henri Collard, ancien président du Conseil Général, dans le Lyons-Andelle-Développement, devenu le pays du Vexin Normand (en 2001), que nous avons fait aussi nos classes pour apprécier les futurs enjeux qui nous attendront.  

Henri COLLARD, président du conseil général de l'Eure (1982-2001), du Lyons-Andelle-Développement (1995-2001).
 


Le Développement économique

1) Nous voulons soutenir la nécessité des transports sur tout notre territoire.


Il est fini le temps où les entreprises, en 1969, comme Renault, l'usine du Manoir ou celle de la SICA, assuraient le transport des ouvriers aux quatre coins du canton de Fleury sur Andelle.
La crise de 1973 a fait des ravages, pour les entreprises, c'était le temps de la compression des frais généraux dont le service du personnel dépendait. Hélas cette période est toujours d'actualité.


En 1996, dans le Lyons-Andelle-Développement, avec Henri Collard président du conseil général et maire de Lyons-la-Forêt, nous avions tenté de soutenir un mode de transport sur nos deux cantons (Lyons-la-forêt et Fleury-sur-Andelle).
Comme pour les transports scolaires, il faut pouvoir proposer des moyens de locomotion pour ceux qui veulent aller travailler.



2) Nous voulons soutenir la mise en place du haut débit internet avec la téléphonie mobile.

Nous avons encore trop de zones de silence sur l'Internet et le téléphone mobile. La fibre (Numericable) n'est pas disponible. Ce sont autant de freins qui font que les entreprises ne souhaitent pas venir s'installer sur notre territoire malgré les zones d'activité économique qui peuvent être mises en place dans un plan local d'urbanisme (PLU).

Nous vous présentons un échange verbal fort, entre Sébastien LECORNU et Jean-Louis DESTANS, (
clic gauche sur l'intitulé) où les problèmes d'ADSL et phoniques, le logement, et l'emploi sont au coeur du développement économique sur notre canton de Romilly-sur-Andelle. Nous partageons, certes, les réflexions de Sébastien Lecornu sans sous estimer celles de Jean-Louis Destan mais selon un proverbe chinois : écoutons les paroles et regardez les actes. Dans notre force de proposition, nous serons les aiguillons des engagements pris.



3)
Nous voulons soutenir la modernisation de notre réseau routier,
   avec le contournement "EST" de Rouen,
   avec la mise en place de la D6014 (ex RN 14) en deux fois deux voies.

L'Arlésienne du dédoublement de la CD321, je connais. En 2005, alors que j'étais maire de Romilly, avec mes adjoints, nous avions pris un rendez-vous avec notre sous-préfet, monsieur Chaix sur le trafic des camions. Il nous avait dit : il faut le plus rapidement possible faire le contournement EST de Rouen. Le pont Mathilde était en service avant d'être fermé en 2012. Il ajoutait qu'il fallait, dans les 10 ans à venir, mettre la RN14 en deux fois deux voies. Mais comment allions-nous pouvoir financer un tel programme ?
C'est un choix. il y a des financements rentables et porteurs d'emplois. Il appartient aux décideurs de s'engager et à vous les porteurs de projets de les convaincre. Nous partageons cette idée, la politique des rustines ne résout rien. Jacques Poletti et la gauche en ont fait la preuve.

L'EMPLOI DES JEUNES EN ALTERNANCE

Ancien maire de Romilly, j'ai souvent été consulté par des parents d'élèves pour faire des stages, dans mes services, à leurs enfants. Parmi les nombreuses demandes, je n'étais toujours pas compétent, mais le fait de montrer ce qu'était le monde du travail faisait partie de mes objectifs.

La classe de troisième est une étape importante. Des jeunes se tourneront vers des études supérieures, d'autres préféreront se tourner vers des métiers, souvent, manuels qui sont aussi une source de bons revenus et d'un réel épanouissement. Mieux vaut un bon manuel qu'un piètre intellectuel.




Sur la phrase "
quel métier choisir" faire un clic gauche pour faire apparaître ce tableau puis sur la partie gauche de ce tableau, un clic gauche sur la flèche des vidéos. Pour naviguer dans les métiers proposés, utilisez la flèche ">" pour aller au suivant et sur "<" pour revenir au précédent.

Les exemples ne manquent pas pour poser la question :
QUEL METIER CHOISIR ?

Quelques informations utiles comme :

  *Quelles différences entre un contrat d'apprentissage et de professionnalisation ?

  *quels sont vos droits et vos devoirs ?

  *Les bonnes démarches à suivre.

  *A chacun une formation pour un emploi, séquence découverte.  

   
faire un clic gauche sur la rubrique qui vous intéresse.
  


LE PLAN ETAT-REGION (2015-2020)

Le contrat plan Etat-Région, (CPER 2015-2020), de la Normandie réunifiée, c'est une enveloppe de deux milliards d'euros que nous propose le Premier ministre Manuel Valls, en ce 13 février 2015 avec, de gauche à droite messieurs Laurent FABIUS, ministre des Affaires étrangères, Laurent BEAUVAIS, président de région Basse-Normandie, Nicolas MAYER-ROSSIGNOL, président de région Haute-Normandie et Bernard CAZENEUVE, ministre de l'Intérieur. Quatre grandes lignes d'actions nous sont proposées.

1) Les projets relatifs aux transports sont dotés d’un financement de 387 millions d’euros pour moderniser les infrastructures portuaires, routières et ferroviaires. Des investissements importants sont notamment prévus pour les grands ports maritimes du Havre, de Rouen mais aussi de Cherbourg. Ils pourront ainsi faire face à la compétition internationale et  "tenir leur rôle de porte d'entrée de la France".  Des projets routiers structurants sont également programmés avec, notamment, l’aménagement des accès du pont Flaubert en rive gauche de la Seine, le boulevard périphérique de Caen et les RN 27, RN 12 et RN1. Enfin, les opérations ferroviaires liées à "la ligne nouvelle Paris Normandie" commenceront à être concrétisées d’ici à 2020.

2) La transition écologique sera dotée de 120 millions d’euros. L’État mobilisera, en particulier, les outils de l’Ademe et des Agences de l’eau, pour un total de 61,1 millions d’euros de crédits État, pour la région Haute-Normandie et de 58,6 millions d’euros en Basse-Normandie. Concernant la transition énergétique, le CPER contribuera à la construction d’une écorégion normande.

Avec un tel programme, nous pouvons imaginer que, dans notre secteur de Romilly-sur-Andelle classé en Natura 2000, la déviation deviendra impossible. Notre secteur de déversement d'huiles usagées, qui appartient aux 80 sites les plus pollués de France, sera-t-il assaini ? Nous écoutons avec attention les paroles, nous regarderons davantage les actes.

3) L'enseignement supérieur et la recherche sont une autre priorité avec un investissement de près de 41 millions d’euros pour affirmer la Normandie comme pôle de recherche. Deux projets sont particulièrement représentatifs de cette ambition : à Caen, le projet d'accélérateur linéaire au Ganil et la construction de la deuxième partie de Spiral2, prévue pour 2016 ; les infrastructures numériques de recherche et d’innovation, gérées par exemple par le Crihan. Près de 55 millions d’euros sont mobilisés dans notre partenariat pour accompagner la structuration et la valorisation de la recherche.

4) Enfin, le volet territorial du CPER, prévu pour corriger les fractures territoriales, valorisera, entre autres, le développement du très haut débit et le patrimoine historique. Pour le très haut débit, l’ensemble des crédits mobilisés - y compris ceux du Fonds pour la société numérique - pourront atteindre 158 millions d’euros. Les usages numériques seront également développés : l’Etat mobilisera 16 millions d’euros, et la région 8 millions, pour accompagner les territoires les plus vulnérables, les plus éloignés des services publics. Un centre de compréhension de l’Europe et du Moyen-Age se développera autour de la tapisserie de Bayeux. Enfin le CPER s’attachera à soutenir la première région équine de France à travers le développement économique de l’établissement public créé autour du Haras du Pin par la loi d’avenir pour l’agriculture.

Elections départementales : une équation à plusieurs inconnues avec pour horizon la loi NOTRe (nouvelle organisation territoriale de la république) ou la disparition de nombreuses communes ?


Nous allons élire 4108 conseillers départementaux.
Pour le département de l'Eure :
Nous sommes 591 616 habitants en 2015.
Nous aurons 46 élus pour 6 ans, dans 23 cantons au lieu de 43.
Nous ne connaissons pas les prérogatives de nos élus.


Elus les 22 et 29 mars prochains pour un mandat de six ans, 4 108 conseillers départementaux vont hériter de responsabilités dont le champ n’est pas stabilisé, à l’heure où la discussion du projet de loi relatif à la Nouvelle Organisation Territoriale de la REpublique (Notre) bat son plein au Parlement. Marqué traditionnellement par une forte abstention, ce scrutin est donc une équation électorale inédite, à plusieurs inconnues, même s’il est acquis que ces nouveaux conseils départementaux perdent la clause de compétence générale. L’élection revêt en outre un caractère national avec le renouvellement, pour la première fois, de l’ensemble des cantons.


Après les élections européennes qui m'ont posé de nombreuses réflexions sur la façon dont nos représentants (clic gauche) ont été choisis, le gouvernement de Monsieur Hollande se propose maintenant de nous faire comprendre le scrutin des départements (clic gauche).
 
Dans l'avenir, nous verrons l'incidence que ceci pourra avoir dans le développement économique.

La clé d'une élection : c'est vous, par votre vote.
Venez nombreux vous exprimer.


Retourner au contenu | Retourner au menu