Aline Bachelet - Romilly-sur-Andelle

Aller au contenu

Menu principal :

Aline Bachelet

Départementales 2015





Je serai très vigilante dans tous les domaines et ne manquerai pas de vous tenir informer de l’avancée des travaux engagés.

L’éducation : mon domaine de prédilection, puisque je suis professeur d’anglais. C’est pourquoi à la CDC de Lyons-la-Forêt, je m’occupe du service jeunesse et sports. Un petit service, en ce qui concerne le nombre de communes concernées dans le canton (13), mais un gros travail car, le personnel est restreint, l’étendue du territoire très vaste donc, des transports coûteux, et le budget très serré. Nous devons donc proposer à nos jeunes des activités intéressantes tout en calculant au plus juste...

C’est la même chose pour les nouveaux rythmes scolaires : nous ne pouvons pas, dans le canton de Lyons, être comparés à la vallée de l’Andelle pour l’aménagement des temps scolaires, car nous avons dû, assez rapidement, monter un projet pour la CAF*, sans être sûrs, que celle-ci suivrait pour les finances. De plus, nous étions très justes en nombre d’animateurs à envoyer dans les écoles du canton. Notre budget ne nous permet pas d’embaucher beaucoup de prestataires de services et les communes elles-mêmes ou les SIVOS* ont dû « mettre la main à la poche ».

CAF*     caisse d’allocation familiale.
SIVOS* syndicat intercommunal à vocation scolaire.

En ce qui concerne le département et la compétence éducation, je crois qu’au-delà de nos missions locales ou intercommunales, nous devrons tout mettre en œuvre pour que toutes les communes du nouveau canton puissent bénéficier de tous les services, et que des aides puissent être apportées selon les besoins de toutes les communes, y compris les plus petites. (Aide au développement de l’informatique dans les classes, achat de matériel numérique, création de salles d’activités, aménagements sportifs, aides pour l’apprentissage des langues à l’école (inégalités entre zones rurales et urbaines)).

Le tourisme dans le Canton de Romilly-sur-Andelle
Les gîtes

Depuis plusieurs années, je m'investis dans le tourisme du Pays de Lyons; d'abord avec un gîte, que j'ai eu plaisir à louer et qui, situé dans un écrin de verdure, a reçu beaucoup de visiteurs, français ou étrangers. C'est à cette période que j'ai pu siéger au conseil d'administration et devenir ensuite trésorière.

J'ai toujours  constaté que le tourisme ne peut se développer qu'avec des fils conducteurs que sont les hébergeurs et  producteurs locaux qui permettent un rayonnement sur des territoires.

Le tourisme dans le Canton de Romilly-sur-Andelle
en pays de lyons
(clic gauche pour la vidéo)

Le tourisme en Pays de Lyons peut rayonner sur tout le nouveau canton, et nous en avons déjà la preuve avec des produits locaux vendus sur tout le territoire.

Le département a contribué à réhabiliter ce site, avec l'ONF, allons plus loin, créons des parcours et des journées découvertes.

Il faut favoriser ce tourisme de terroir, créer des liens entre tous les villages, que ce soit vers Lyons, ou l'Epte, ou l'Andelle, et aller même au-delà. Nous avons un magnifique arboretum à Lyons, il faut donc  faire en sorte que toutes les écoles du canton puissent découvrir ce site et que les élèves fassent le parcours pédagogique déjà en place.


Le tourisme dans le Canton de Romilly-sur-Andelle
La Vallée de l'Andelle
(clic gauche pour la vidéo)

D'autre part, dans la vallée de l'Andelle, des activités sur la rivière Andelle  existent (canoë, pêche), des jumelages aussi, mais trop peu d'informations circulent. Là encore, des animations d'envergure pourraient se créer avec une communication suivie et une aide départementale (la culture et le sport sont des domaines dont le département s'occupe conjointement avec les communes).

Le tourisme dans le Canton de Romilly-sur-Andelle
La vallée de l'Epte
(clic gauche)

La visite, des très jolis villages de l'Epte, pourrait aussi se développer et des échanges entre écoles pourraient avoir lieu. Cela permettrait des classes découvertes dans un même canton et créerait des liens entre les populations.



Le tourisme a de beaux jours devant lui, il suffit pour cela de mettre à son service des personnes motivées et aimant le territoire.

Retourner au contenu | Retourner au menu